For friends all around the world

Salut à tous et bienvenue sur ce blog, élaboré en parallèle à l'émission de radio Amnésia diffusée tous les mardis de 21 à 22h sur C'rock radio (cf premier post et liens) et consacrée pour l'essentiel au mouvement postpunk ainsi qu'aux autres genres musicaux qui y sont associés (coldwave, gothique, synthpop, Ebm....).
Notez bien que chaque émission (rapidement présentée ici) est téléchargeable, et n'hésitez pas à laisser un commentaire, merci!

Hi everyone and welcome on this blog, developed in parallel to the radio show Amnesia, brodcasted every Tuesday from 21 to 22h on C'rockradio (please, see the first post and links) and devoted mainly to the postpunk movement and other genres associated (coldwave,gothic, synthpop, Ebm ....).

An English translation of each post (which is often the opening of the radio show) is available near the French one (often just after the link required to download each show). Please, don't hesitate to leave a comment! Thanks.

mardi 27 janvier 2015

A show devoted to Daniel Darc (R.I.P.)




Amnesia - Tome 2 - Chap.20
Emission en hommage à Daniel Darc


Je ne sais pas si tout ça a un sens.
Le train rouait trop lentement et le compartiment était plein de monde, comme toujours. 
Un couple à l'accent belge distribuait de la monnaie à une jeune-femme illuminée.
"Le-bureau-de-change-sera-fermé-et-de-toute-façon-il-y-aura-la-queue." Tout ça m'a fait rire. Je veux dire, cette phrase n'avait aucun sens.
La conversation s'est arrêtée là, et ils m'ont tous regardé comme si etc... etc...
(...)
J'ai appelé celle que j'aimais ce jour-là, elle était fatiguée.
"Rappelle-moi-demain-tu-veux-bien?"
J'ai pensé à Conan Doyle: "C'est l'amour d'une femme qui constitue l'histoire d'un homme."
(...)
Mon frère, ne m'en veux pas non plus; je te dis adieu parce qu'il n'y a rien d'autre à faire.
Si je te croise dans la rue, ne me crois pas trop fier pour te regarder, simplement, je ne te vois même plus.
Tu retournes d'où tu viens, et je n'ai jamais su où c'était.
Tu retournes d'où tu viens, et je n'ai jamais su où c'était.
Tu retournes d'où tu viens, et je n'ai jamais su ...

Il s'agit d'extraits du texte publié au verso de la pochette de l'album de Taxi Girl Quelqu'un comme toi, album paru en 83. Ce texte a été lu en intégralité pendant l'émission, dont voici la playlist, constituée presque uniquement, pour l'occasion, de textes chantés en français: 

-Les choses qu'on n'oublie pas (Trop Tard)  
-Cherchez Le Garcon (Taxi Girl)   
-Polaroïd/Roman/Photo (Ruth)
-Voyageur (Baroque Bordello)        
-Berlin (Ausweis)
-Tokyo Boy (Vox Dei)       
-Monna (Taxi Girl)   
-Les anges d'aujourd'hui  (Trop Tard)    
-Vortex Androgyne (Vox Dei)
-Treizième Section (Taxi Girl)   
-Cadavres Exquis (Howard Song) (Little Nemo)
-Les Algues (Baroque Bordello)        
-Attendre encore (Leitmotiv)     
-A une passante (Little Nemo)
-La Pluie Qui Tombe (Daniel Darc)   

Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T2 - Chap.20









jeudi 1 janvier 2015

Re-uploaded shows




Suite à ce que j'ai annoncé pour la seconde fois il y a de cela quelques temps déjà concernant le manque de courtoisie de l'hébergeur choisi pour télécharger d'anciennes émissions ( New links to download the shows ), voici un post sur lequel je ferai les ferai figurer, et ce fur et à mesure qu'elles seront de nouveau disponibles. Soyez patients et bonne écoute!
Rappel: les douze dernières émissions postées ici sont toujours téléchargeables!

-A first Postpunk show: Amnesia - T1 - Chap.1
-A first Coldwave show: Amnesia - T1 - Chap.2
-A first Synthpop show: Amnesia - T1 - Chap.3
-A tribute to Bauhaus: Amnesia - T1 - Chap.4
-Postpunk vs New Wave: Amnesia - T1 - Chap.5
-New Wave vs Postpunk: Amnesia - T1 - Chap.6
-Music for Halloween: Amnesia - T1 - Chap.7
-A first EBM show: Amnesia - T1 - Chap.8
-A tribute to Adrian Borland and The Sound (first part): Amnesia - T1 - Chap. 9
-A tribute to Adrian Borland (part two): Amnesia - T1 - Chap.9'
-A first Gothic show: Amnesia - T1 - Chap.10
-About the best bass lines ever... Amnesia - T1 - Chap.11
-About some original bands with a very personal sound: Amnesia - T1 - Chap.12
-A second Postpunk show: Amnesia - T1 - Chap.14
-Between Postpunk and New Wave (I thought...) Amnesia -T1 - Chap.15
-A third Postpunk show: Amnesia - T1 - Chap.18
-A first Industrial show: Amnesia - T1 - Chap.19
-A first Minimal show: Amnesia - T1 - Chap.20
-Dark music in Leeds: Amnesia - T1- Chap.21
-From Punk to Postpunk : Amnesia - T1 - Chap.22
-A first Deathrock show: Amnesia - T1 - Chap.23
-About the blog "System of Romance": Amnesia - T1 - Chap.24
-A tribute to Killing Joke Amnesia - T1 - Chap.25

In english:
Old fucking great shows downloadable again. Enjoy it!



vendredi 26 décembre 2014

"Amnesia 3 (cut out)" by S-H-M



Dans la série "Je résiste à tout sauf à la tentation..." - une manière, aussi, de remercier mon ami Mike-  je vous propose en écoute le morceau d'ouverture du dernier album en date du projet minimal wave allemand S-H-M. 
Avec Sequences (titre de cet album), le musicien allemand atteint à mon sens  une forme de maturité dans son art. Puisant à mon vis son inspiration dans son parcours artistique (j'ai en effet le plaisir de le suivre depuis quelques années, et certains titres renvoient en effet à ses productions antérieures) cet album, loin d'être une sorte de testament, m'apparaît davantage comme le premier pas vers une forme expression plus aboutie. 
Les sons employés pour (r)éveiller chez l'auditeur attentif tel souvenir et, donc, tel sentiment apparaissent plus en rapport avec une mélodie paradoxalement plus resserrée et plus expressive.  Ils travaillent de concert et sans qu'aucune fioriture soit désormais nécessaire. On obtient ainsi cette forme de new wave épurée que Véronica Vasicka (fondatrice du label Minimal Wave lien vers la première émission consacrée à ce genre musical) appelait de ses voeux.
D'où le fait que votre humble serviteur se sente d'autant plus honoré d'avoir "collaboré" à cet album, ainsi que vous vous en rendrez compte lors de l'écoute du morceau ci-dessous. Merci encore, Mike, et à bientôt pour de nouvelles aventures, radiophoniques et/ou musicales.



 
"Amnesia 3 (cut out) from the album Sequences by S-H-M


"I can resist everything except temptation ..." - the way I choose to thank my friend Mike- I suggest you to listen to the opening track of the latest album by the minimal german project SHM.
With Sequences (title of this album), this German musician reached in my view a form of maturity in his art. Drawing (according to me) his inspiration from his artistic carrer (I followed him during the last few years, and some titles refer in fact to his previous productions), this album, far from being a sort of testament, appears more as the first step towards a fullest form of expression.
The sounds used to wake up the attentive listener to such a souvenir and, then, to such a feeling, appear more related to  -maybe paradoxically- a tighter and expressive melody. They really work together and without any unnecessary frills. This gives this very purified new wave that Veronica Vasicka (founder of the Minimal Wave label, please see link to the first show devoted to this musical genre)) whished for.
Hence the fact that your faithfull servant feels particulary honored to have "collaborated" with this album, as you will consider listenning to the song just above. Thank you again, Mike and see you soon for new radio or musical adventures. Best wishes.

mercredi 10 décembre 2014

About Cleopatra Records




Le célèbre "Preacher Man"  par les Fields of the Nephilim  pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, Chapitre 19 du Tome 2 de notre encyclopédie du Postpunk qui sera consacré, comme annoncé précédemment par un titre de Bauhaus au label américain «Cleopatra». Ce label, situé à Los Angeles, a été créé en 1992 par l’entrepreneur et grand amateur de musique Brian Perera. Connu de votre serviteur du fait des magistrales compilations éditées au fur et à mesure des années, le catalogue du label est cependant pour le moins hétéroclite. Il propose en effet des enregistrements  couvrant un spectre musical pour le moins étendu puisqu’allant des 45 Grave aux Buzzcocks en passant par Louis Amstrong, Marvin Gaye, ou James Brown. .. Un goût certain pour le grand écart : entre The Exploited et Edith Piaf (véridique…), goût dont votre émission préférée ne va pas se faire le reflet exhaustif, ainsi que vous le prouvera la playlist affichée ci-dessous.

Cette playlist est la suivante:
-Preacher Man (Fields of the Nephilim)
-Control (The Wake)
-Kiss and Tell (Love like Blood)
-Love will tear us apart (Joy Division)
-Third Uncle (Brian Eno)
-Baby Turns Blue (Virgin Prunes)
-This is Heresy (Christian Death)
-Masquerade (Corpus Delicti)
-Monkey’s on juice (Red Lorry Yellow Lorry)
-Propaganda (Play Dead)
-Down in the Prak (Gary Numan) 
-Love Missile F1-11 (Sigue Sigue Sputnik)


Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this amazing show: Amnesia - T2 - Chap.19


The famous "Preacher Man" by The Fields of the Nephilim to open this new chapter of Amnesia, Chapter 19 of Volume 2 of our postpunk encyclopedia  which will be devoted, as announced with a song by Bauhaus to the US label "Cleopatra" . This label, located in Los Angeles, was founded in 1992 by businesssman and lover of music Brian Perera. Wellknown to your servant (I mean... me) because of the masterful compilation edited  year by year, the catalog of the label, however, is very diverse. Indeed, it presents records covering a rather large musical spectrum, from the 45 Grave to The Buzzcocks through Louis Armstrong, Marvin Gaye and James Brown... A taste for  splits, between The Exploited and Edith Piaf (true...), taste that your favorite show is not going to make a faithfull reflection of... as will prove you the playlist just above.








samedi 29 novembre 2014

Thalie Némésis: another unknown pleasure (interview)





Juste pour le plaisir, donc, une autre vidéo de Thalie Némésis, séduisant projet gothique français, dont nous avons reçu la chanteuse, c'est-à-dire la tête pensante, voire l'âme même, ce mardi 18 novembre.
Pour les curieux et les vrais amateurs de musique, celle qui séduit et dérange dans un même mouvement, et ce pour mieux induire la réflexion sur soi comme sur les autres, ce nouveau chapitre d'Amnesia, chapitre neuvième du quatrième tome de nos aventures, débutera par le titre "The Hunting" titre qui ouvre le premier album de Thalie Némésis. 
Projet baroque, dans le vrai sens du terme, il a pris naissance dans le sud est de la France il y a quelques années, et a donc été conçu par une musicienne désirant créer sa propre musique et s'affranchir momentanément des groupes, mais est devenu groupe live avec l’arrivée de nouveaux musiciens et l’adaptation des titres pour la scène.
Thalie Némésis délivre cependant une musique sombre, personnelle, déconcertante, parfois orientalisante, inspirée d'univers éclectiques ainsi que l’émission de ce soir vous le fera sans doute entendre.

La playlist en sera la suivante :
The Hunting (Thalie Némésis)                                          
Nemesis (Thalie Nemesis)                              
Winter song (first version)  (Thalie Nemesis)                                          
Call The Fire (Thalie Némésis)                                          
From Her To Eternity (Nick Cave And The Bad Seeds)                                                           
Im  A Witch (Thalie Némésis)                                          
Artémis (Diamanda Galas et Gérard de Nerval)                                                          
Moonchild (Fields Of The Nephilim)                  
Kynes (Thalie Nemesis vs Les modules étranges)                                                      
Venusian Song (Les Modules Etranges feat. Thamie Némésis)  


Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T4 - Chap. 8 (real one...)


Just for pleasure, a video by the French gothic project Thalie Némésis. The singer has been interviewed in  the Amnesia show of the 18th of November. Enjoy it and don't hesitate to leave a comment (even in English, hehehe...)
See you, friends

samedi 11 octobre 2014

About 4 AD



 "The Fatal Impact"  par les Dead Can Dance pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre n°18 du second Tome de nos aventures qui sera consacré, comme annoncé lors de l'émission précédente par un titre de The Birthday Party (à savoir «Jennifer’s Veil») au label anglais 4AD. Deux fils rouges ont conduit à la constitution de la playlist de cette émission: la très belle compilation «Natures Mortes – Still Lives», éditée une première fois à destination dans un premier temps du marché asiatique pour faire connaître certaines des signatures du label, et le premier album éponyme des incontournables « Dead Can Dance, édité  en 84 et dont nous venons d’écouter le morceau d’ouverture.
 Le label 4AD (je m’en tiendrai ce soir à la prononciation en français…) a été créé en 1979 par Ivo Watts Russel et Peter Kent et ce grâce en partie au financement de la maison de disque mère, Beggars Banquet, label dont nous aurons sans aucun doute l’occasion de parler un jour. Le nom de 4AD aurait été imaginé suite au fait qu’il s’agissait à l’origine d’enregistrer des musiciens pour un essai, c’est à dire « For A Day », soit 4AD, avant que de faire signer les plus talentueux d’entre eux chez Beggars (ce qui se produira, par exemple, pour Bauhaus)… Mais peu importe l’anecdotique, ce qui l’est nettement moins quand on parle de cette maison de disque ce sont ses signatures, son identité visuelle et sa politique, qui en feront l’un des labels emblématiques des années 80, ainsi que la playlist vous le fera entendre.

Cette playlist sera la suivante: 
-The Fatal Impact (Dead Can Dance)
-Alas Dies Laughing (Cocteau Twins)
-Eiland (X Mal Deutschland)
-Frontier (Dead Can Dance)
-Mass (Mass)
-Musica Ethernal Garden of the Arcade Delights (The Dead Can Dance)
-Not me (This Mortal Coil)
-Space (i believe in) (Pixies)
-Misguided (Sort Sol)
-Mr Clarinet (The Birtday Party)
-Boys par Bauhaus ---- Pour annoncer (aussi) la prochaine émission, consacrée au label Cléopatra.

Lien pour télécharger cette émission: 
Link to download this show: Amnesia - T2 - Chap.18


"The Fatal Impact" by Dead Can Dance to open this new chapter of Amnesia, chapter 18 of the second Tome of our adventures, which will be devoted, as announced in the previous issue with a song by The Birthday Party ("Jennifer's Veil"), to the English label 4AD. I followed two red threads to build the playlist of this show: the beautiful compilation "Natures Mortes - Still Lives", first published for the Asian market in order to reveal some of the signatures of the label; and the self-titled debut album by The Dead Can Dance, published in 84, and which will be the opening track of this amazing show opening. 
The 4AD label (I will follow the French pronunciation ...) was established in 1979 by Ivo Watts Russell and Peter Kent, thanks in part to the finances of the mother disc company, Beggars Banquet. The name of 4AD comes from the very short recording test ("For A Day" -or 4AD-) before signing the most talented of them at Beggars (for example, Bauhaus)... But no matter the trivial... which is more important about  this record company is its signature, its visual identity and its politics, which will make one of the iconic labels of the 80s, as the playlist will show you... I hope. This playlist is just above. Enjoy it!







mardi 23 septembre 2014

About the early Mute records






"Shout" par Depeche Mode pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre n°17 du second tome de nos aventures consacré, comme annoncé la semaine dernière et à l’occasion de mon anniversaire (donc je ferai absolument ce que je veux de la playlist et du cahier des charges  de cette émission modeste et géniale – vous voilà prévenus…), chapitre consacré donc - au label Mute.
Pour en établir la playlist, je me suis inspiré, à deux exceptions près, du très beau coffret « "Mute Audio Documents  (78-84)" coffret de 10 cds regroupant les 45t des six premières années d’existence du label : soit un total de 128 morceaux.
Je cite à présent un article paru sur le website French Violation :
«C’est à Daniel Miller qu’on doit la naissance de Mute. A la fin des années 70, cet anglais, qui parcourait alors l’Europe, revient à Londres, ville vigoureusement secouée par l’émergence du mouvement punk. Une nouvelle scène bourrée d’énergie explose et change le paysage musical de la capitale anglaise : La mode est au Do It Yourself, et Miller, bien que peu intéressé par le son du punk, admire ce côté débrouillard, fait avec les moyens du bord, qui permet à des inconnus de devenir des musiciens et de parfois trouver un public."


La playlist de cette émission sera la suivante:
-Shout (Depeche Mode)
-Ricky’s hand (Fad gadget)
-Ice Machine (Depeche Mode)
-Lady Shave (Fad Gadget)
-Situation (Yazoo)
-Los Ninos del Parque (Liaisons Dangereuses)
-Blood Money (Nitzer Ebb)
-Shake the Disease (Depeche Mode)
-Or so it seems (Duet Emmo)
-State Farm (Yazoo)
-In your memory (Depeche  Mode)
-Kebabtraüme (D.A.F.)
-Jennifer’s Veil par The Birthday Party  ---- Pour annoncer la prochaine émission consacrée au label 4AD.

Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this amazing show: Amnesia - T2 - Chap.17

"Shout" by Depeche Mode to open this new chapter of Amnesia, Chapter number 17 of the second volume of our adventures devoted, as announced last week to the early Mute label.
To establish the playlist, I was inspired, with two exceptions, by the beautiful box "Mute Audio Documents (78-84) "  a 10 cds  box gathering the singles of the first six years of the label for a total of 128 pieces.
I quote now an article of the website French Violation:
"It's to Daniel Miller that we owe the birth of Mute. In the late 70s, this English young man, who travelled in all Europa, came back in London, a town vigorously shaken by the emergence of punk. A new energy-packed stage explodes and changes the musical landscape of the English capital: the Do It Yourself, and Miller, although not interested in the sound of punk, admire that resourceful side, made with shoestring , which allows strangers to become musicians and, sometimes, find an audience.