For friends all around the world

Salut à tous et bienvenue sur ce blog, élaboré en parallèle à l'émission de radio Amnésia diffusée tous les mardis de 21 à 22h sur C'rock radio (cf premier post et liens) et consacrée pour l'essentiel au mouvement postpunk ainsi qu'aux autres genres musicaux qui y sont associés (coldwave, gothique, synthpop, Ebm....).
Notez bien que chaque émission (rapidement présentée ici) est téléchargeable, et n'hésitez pas à laisser un commentaire, merci!

Hi everyone and welcome on this blog, developed in parallel to the radio show Amnesia, brodcasted every Tuesday from 21 to 22h on C'rockradio (please, see the first post and links) and devoted mainly to the postpunk movement and other genres associated (coldwave,gothic, synthpop, Ebm ....).

An English translation of each post (which is often the opening of the radio show) is available near the French one (often just after the link required to download each show). Please, don't hesitate to leave a comment! Thanks.

jeudi 10 avril 2014

About the end of the world




"The End of the world" par The Cure pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre n°12 du second tome de nos aventures, consacré, comme annoncé par le titre "Black Planet " des Sisters of Mercy, ainsi que, ce soir,  par un extrait sonore du film "Apocalypse now" en guise de générique, et calendrier maya oblige, à ce à quoi nous avons apparemment tous échappé, à savoir la fin du monde, laquelle est apparemment reportée à une date ultérieure. Dont acte.

Peu de blahblah, dès lors durant l’émission de ce soir, puisque le temps, mes amis, mes frères, est fugitif et précieux. Cette émission sera alors davantage l’occasion d'écouter ou de réécouter certains titres de groupes intéressés par le sujet, sujet qui semble de fait préoccuper beaucoup de monde puisque l'historien Luc Mary aurait répertorié la prédiction de 183 fins du monde depuis la fin de l'empire romain...

La playlist de l'émission sera la suivante: 
-The End of the world (The Cure)
-Black Cat (London After Midnight)
....from the «Selected scenes from the end of the world»
-The Shelter (Corpus Delicti) 
-Gimme Shelter (The Sisters of Mercy)
-Anarchy in the U.K. (Sex Pistols)
....because of the lyrics : "I am an antechist"
-World Destruction (Time Zone)
-The Circus of Death (The Human League)
....because of the message of the last man of earth
-Apocalypse (The Citizen)
-Pandemonium (Killing Joke)
-Primobile (Killing Joke)
-Lentum Invocat (Ain Soph Aur)
....from the album «Horsemen of mental apocalypse»
-RIP (Alien Sex Fiend)

Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T2 - Chap.11

"The End of the World" by The Cure to open this new chapter of Amnesia, chapter devoted, as announced at the end of the last one by the song "Black Planet" by The Sisters of Mercy, and this time by a sound extract from the movie "Apocalypse now" as a generic (and required by Mayan calendar) to what we all apparently escaped, I mean the end of the world, which is apparently defered until later. 
Not a lot of claptrap in this show , because time, my friends, my brothers, is fleeting and precious. Thanks to this show, you'll be able to  listen to some tracks of bands interested in the topic, a topic that seems to actually worry a lot of people:  indeed historian Luke Mary has listed the prediction of 183 end of the world since the end of the Roman empire...
The playlist is just above: enjoy the show and leave a comment!




samedi 22 mars 2014

Around A. Eldricht




"Alice" par les Sisters of Mercy pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre consacré, comme annoncé la semaine dernière par un autre titre des mêmes Sisters,  aux "amis" d’Andrew Eldricht, membre fondateur et chanteur - peut être tout autant charismatique qu’autocratique - du groupe emblématique de la musique gothique.
Peu de blahblah lors de cette émission, durant laquelle je n’hésiterai cependant pas à faire références à d’autres (par exemple à celle-ci:  Amnesia - T1 - Chap.10), émissions que vous pourrez d’ailleurs pour la plupart trouver en téléchargement sur le blog.


La playlist en sera la suivante:
-Alice (The Sisters of Mercy)
-Walk away (The Sisters of Mercy)
-Stay with me (The Mission)
-The Grip of Love (Ghost Dance)
-Raising Cain (The Mission)
-Giving Ground (The Sisterhood)
-Alone (Patricia Morrison)
-Assassin 64 (James Ray)
-Lucretia (The Sisters of Mercy)
-Never Land (The Sisters of Mercy)
-Reflection (Patricia Morrison)
-Evelyn (Salvation)
-Black Planet  toujours par les Sisters of Mercy ---- Pour annoncer la prochaine émission, consacrée à la fin du monde.

Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T2 - Chap.11


"Alice" by the Sisters of Mercy to open this new chapter of Amnesia, chapter devoted, as announced last week by another song by the same Sisters, to the "friends" of Andrew Eldricht, founding member and singer - who can be equally charismatic and autocratic - of the iconic group of gothic music.
Not a lot of claptrap  in the show, during which I did not hesitate, however, to make references to other shows 
(this one for example : Amnesia - Vol.1 - Chapter number 10that you can  find and download on the blog. Enjoy it!



mercredi 26 février 2014

A first batcave show



Carte de membre de la Batcave


«Kiss Kiss Bang Bang» par The Specimen pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre n°10 consacré, comme annoncé lors de la dernière émission par un titre de Bauhaus, à la Batcave.
Le terme même de Batcave provient du nom d’une célèbre boîte de nuit londonienne, The Batcave, ouverte de 82 à 85 et qui se démarqua rapidement des autres hauts lieus de la vie nocturne de la capitale anglaise du fait de la singularité de son décor morbide, de son ambiance décadente et de sa musique. Nombre des groupes fondateurs du genre s’y sont produits, mais ce serait à mon avis une erreur que de cataloguer comme Batcave toute formation y ayant un jour ou l’autre donné un concert.
Le mot d’ordre de l’équipe du club était «Asolutely no funk», ainsi que la playlist de cette émission en témoignera.

Cette playlist sera la suivante:
-Kiss Kiss bang bang (The Specimen)
-Trip to the Moon (Alien Sex fiend)
-Vice like Grip (Ausgang)
-Crazy Horses (Les Tétines Noires)
-Frenezie (Neva)
-Dead Man’s Autochop (The Specimen)
-Testament (UK Decay)
-Pagan Lovesong (Virgin Prunes)
-Dieche (Sex gang Children)
-The Wind blows (Skeletal Family)
-Dark entries (Bauhaus)
-Circle (Corpus Delicti)
-Nine While Nine par les Sisters of Mercy ---- Pour annoncer la prochaine émission, consacrée aux « amis » d’Andrew Eldricht…


Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T2 - Chap.10



"Kiss Kiss Bang Bang" by The Specimen to open this new chapter of Amnesia, Chapter number 10 devoted, as announced at the end of the last show with a song by Bauhaus, to the Batcave. 
The term of Batcave comes from the name of a famous London nightclub, The Batcave, open from 82 to 85 and which quickly won people of other high places  of the English capital's nightlife because of its unusual morbid decoration, its decadent atmosphere and music. Many of the founding groups of the genre played there one day or another, but in my opinion it would be a mistake to label as batcave any band which played there. 
Nevertheless the motto of the club team was "Asolutely no funk" as the playlist of this show will show you...
This playlist is just above.


Nick Fiend en concert

mercredi 5 février 2014

About some german electronic bands




«Radioactivity» par Kraftwerk pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre n°9 consacré, comme annoncé la semaine dernière par un titre de Camouflage à des groupes allemands ayant su développer un son suffisamment personnel et original  pour les rendre, sinon inclassables, du moins immédiatement reconnaissables aux oreilles bien éduquées. Cette émission a par ailleurs été motivée par le fait que celle de l’année dernière répondant à la même thématique (mais avec des groupes français cette fois, dont Kas Product, Martin Dupont ou End of Data…) correspond à l’une des pages les plus visitées du blog (lien vers cette émission)
Kraftwerk fait partie de ces groupes sans lesquels  toute une part de la musique des années 80 ne serait pas celle que nous connaissons et apprécions encore d’écouter aujourd’hui, et ce tant l’influence de ses productions novatrices et expérimentales a été prépondérante. 
Le groupe avait en ligne de mire la volonté de créer une « Industrielle Volkmusic », ou  musique ethnique et populaire de l’âge industriel. Aussi, la playlist de ce soir sera organisée en deux temps : une première partie de musique «populaire» ou, tout du moins, plus facilement accessible au plus grand nombre et l’autre de musique «industrielle». Mais à tout seigneur tout honneur…

Cette playlist sera la suivante :
-Radioactivity (Kraftwerk)
-Les mannequins (Kraftwerk)
-The Hall of Mirrors (Kraftwerk)
-The Great Commandements (Camouflage)
-Anyone (Camouflage)
-P-Machinery (Propaganda)
-Sorry for laughing (Propaganda)
-Ein Bisschen Krieg (D.A.F)
-Verschwende dein Jugend (Daf)
-Kein bestandteil sein (Einstürzende Neubauten)
-Haus der Lüge (Einstürzende Neubauten)
-Double Dare  par Bauhaus ---- Pour annoncer la prochaine émission, consacrée à la musique Batcave.

Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T2 - Chap.10

"Radioactivity" by Kraftwerk to open this new chapter of Amnesia, Chapter n°9 devoted , as announced last week with a song by Camouflage to German bands which developed such a personal and original sound that it makes them, otherwise unclassifiable, but immediately recognizable to our well educated ears. This show was also motivated by the fact that last year's show about the same theme  (but with French bands this time, including Kas Product, Martin Dupont or End of Data ... ) is one of the 
the most visited 
pages of the blog (link to this show)

Kraftwerk is one of those groups without which the 80s music would not be what we know and 
still 
love listening to today ("Here are the young men"...), cause of the influence of his innovative and experimental productions.
The group had in sight the desire to create an "Industrial Volkmusic " or an ethnic and popular music for the industrial age . Also, the playlist tonight will be organized in two phases: a first part of "popular" music, or at least more easily accessible to many people and a second part of "industrial" music . 

This playlist is just above. Enjoy it!











dimanche 19 janvier 2014

About Mark Burgess and The Chameleons




"Don't fall" pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, chapitre N°8 consacré, comme annoncé il y a déjà un certain temps de cela par leur titre "Soul in Isolation" des mêmes Chameleons à Mark Burgess, chanteur, auteur compositeur et bassiste anglais, connu principalement pour son rôle au sein de ce groupe aujourd’hui estampillé Postpunk.
Le groupe a vu le jour en 1981 à Middleton, au Nord de Manchester . Avant cela, chacun avait déjà joué dans une autre formation (Mark Burgess, par exemple, avec The Cliché). The Chameleons a rapidement attiré l’attention du célèbre DJ John Peel de Radio 1, lequel a alors proposé au combo de participer à plusieurs de ses émissions. Ainsi, la version de "Don’t fall" que nous avons écouté en ouverture est extraite  d’un enregistrement de 83 alors que le second titre de l'émission, "Looking Inwardly" date quant à lui d’une session de 81. C’est Brian Schoffield qui est a la batterie sur ce morceau. Il sera rapidement remplacé par John Lever, l’un de mes batteurs préférés sur la prériode, mais nous en reparlerons sans doute lors d'une autre émission...


La playlist de celle-ci sera la suivante:
-Don’t Fall (The Chameleons)
-Looking Inwardly (The Chameleons)
-In Shreds  (The Chameleons)
-Second Skin (The Chameleons)
-Less than Human (The Chameleons)
-Intrigue in Tangiers (The Chameleons)
-The Speed of Life (The Sun and the Moon)
-Amsterdam (The Convent)
-Summer road (White Rose Transmission)
-A Force of Nature (Pocket)
-Where has the childhood gone (par "Camouflage" pour annoncer la prochaine émission consacrée à la musique électronique allemande)

Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T2 - Chap.9


"Don't fall" to open this new chapter of Amnesia , Chapter No. 8 devoted, as announced some time ago with their song " Soul in Isolation"  by the same Chameleons, to Mark Burgess, English singer, songwriter, composer and bassist, well known for his role in this group today stamped Postpunk .
The band was born in 1981 in Middleton , north of Manchester. Before that, everyone had already played in another formation ( Mark Burgess, for example, with The Cliché ) . The Chameleons quickly attracted the attention of famous Radio1 DJ John Peel, who  proposed them to participate in many of its programs. Thus , the version of "Do not fall" we listened in opening is from a  83 record while the second title of the show , "Looking Inwardly" dates from a 
81 
recording  . This is Brian Schoffield the drummer in this song . He will be quickly replaced by John Lever, one of my favorite ones of this period , but we'll probably devote another show to this musician.

The playlist of this one is just above. Enjoy it!





mardi 31 décembre 2013

A second gift: Alice in Postpunkland



"The Caterpillar" (ou "La chenille" en V.F.) par The Cure pour ouvrir cette émission spéciale concoctée par mon frère grec, Ghostsent (également DJ sur XWave Radio), diffusée une première fois dans son émission de postpunk sur radio Syxnotita (voir liens), et consacrée au personnage d'Alice et plus généralement aux divers thèmes traités par Lewis Carroll dans son oeuvre. Ces thèmes ont ensuite été souvent repris et exploités par nombre de groupes que nous avons l'habitude de rencontrer, aussi, dans Amnesia: Siouxsie and the Banshees, Little Nemo, Jesus and Mary Chain, The Sisters of Mercy, Kraftwerk....
Le registre, certes, sera plus proche de celui travaillé par l'orfèvre Tim Burton que de celui de la première adaptation de Walt Disney. On se trouve en effet de l'autre côté du miroir et le voyage proposé est un voyage dans l'inconscient: le pays des merveilles est devenu sombre et inquiétant...
Mais saurez-vous résister à l'envie d'imaginer Andrew Eldricht en Chapelier ou les frères Reid en Tweedle-Dum et Tweedle-Dee? Robert Smith dans le rôle du Chat de Cheshire ou Jim Kerr dans celui du Lièvre de Mars? 
Bon voyage!

Lien pou télécharger cette émission:
Link to download this show: Alice in Postpunkland (by DJ Ghostsent)


"The Caterpillar " by The Cure to open this special show concocted by my Greek brother, Ghostsent (also DJ on XWave radio), broadcasted for the first time in his own postpunk show on Syxnotita  radio (see links) , and dedicated to the character of Alice and more generally to various themes used by Lewis Carroll in his work. These themes were then often picked and used by many bands we often met, too, on Amnesia: Siouxsie and the Banshees , Little Nemo, Jesus and Mary Chain , The Sisters of Mercy , Kraftwerk ....
The registry will certainly be closer to the one of Tim Burton as to the one of the first adaptation by Walt Disney. We are indeed on the other side of the mirror and the proposed journey is a journey into the unconscious: wonderland becomes dark and disturbing ...
But will you resist the urge to imagine Andrew Eldricht as the Hatter or Reid brothers as Tweedle-Dum and Tweedle-Dee ? Robert Smith in the role of the Cheshire Cat and Jim Kerr in the one of the March Hare?
Have a good trip!

dimanche 22 décembre 2013

A first xmas gift for 2013




"Il Est Ne Le Divin Enfant" par Siouxsie and the Banshees (morceau enregistré à l’occasion de fêtes de fin d’année pour une émission « Les Enfants du rock » diffusée à l’époque, 1982,  sur une chaîne de télévision française, d’où le fait que la Sioux s’exprime pour l’occasion, donc, dans la langue de Molière), "Il Est Ne Le Divin Enfant", donc, pour ouvrir ce nouveau chapitre d’Amnesia, Chapitre n°12 du Troisième Tome de l’émission qui sera consacré au rôle joué par Jésus dans la musique postpunk… tout un programme. 
Ce programme d’ailleurs débutera vraiment par la mise en garde suivante, "This Is Heresy" par Christian Death, et ce histoire de prévenir les auditeurs non avertis de ce que j’ai bien conscience de ce que je propose et du décalage entre le caractère sacré de la célébration de la naissance du Christ et mon propos qui, lui, ne l’est en rien…. sacré.
Pour les curieux, les hérétiques et les amateurs de Ausgang, Eraas, Bauhaus, White Lord Jesus, Jesus and Mary Chain et autres... joyeux Noêl!!!!


Lien pour télécharger cette émission:
Link to download this show: Amnesia - T.3 - Chap.12

"Il est né le divin enfant" by Siouxsie and the Banshees (song recorded on Christmas' occasion for a French TV program " The Children of rock ' broadcasted in 1982,  hence the fact that the Sioux speaks in the language of Molière and not the one of Shakespeare) , Il est né le divin enfant" - so - to open this new chapter of Amnesia , Chapter n°12 of the third season of the show,  devoted to the role of Jesus in the postpunk music ... such a program .
This program also really begins with the following warning , "This Is Heresy " by Christian Death , in order to prevent unsuspecting listeners that I am aware of what I am proposing and of the gap between the sacred character of the celebration of the birth of Christ and  my remarks, which are  asolutly not .... sacred. You will know...

For the curious, heretics and other fans of Ausgang , Eraas , Bauhaus , White Lord Jesus, Jesus and Mary Chain and more ... Merry Xmas!!!!